Alain Lambert et le chien du citoyen

Une expérience professionnelle de 37 ans dans l’éducation, la prévention, la médiation canine et la protection animale !

AlainLambertJe suis professionnel du chien depuis 1982. J’ai pour principe de ne pas voir les choses trop vite ou trop grand mais de travailler petit à petit, au quotidien, pour construire mon expérience canine. En 37 ans, j’ai vu la cynophilie française se transformer. Dans les villes, la fonction et la place du chien ont évolué, c’est pourquoi, avec mon équipe, nous avons toujours cherché à nous adapter. Dès 1985, nous avons décidé de sortir des terrains de dressage pour faire de l’éducation canine (une activité qui consiste à conduire les chiens dans les situations de la vie quotidienne) partout où les chiens étaient autorisés.
Nous avons constaté que, parfois, les propriétaires citadins ne donnaient pas assez d’exercice à leurs chiens. C’est pourquoi, en 1990, nous avons créé le premier service de promenades éducatives à Paris (prise en charge, promenades éducatives de trois heures au bois et retour des chiens à domicile).
FrisbeeSauteRedNous avons proposé des modules d’initiation à l’éducation canine aux enfants des écoles et des centres de loisirs dès 1995, des modules que nous n’avons jamais cessé d’améliorer (la dernière version est « dans la peau d’un chien » que nous proposons dans le cadre des ateliers de la Villette).
En 1999, la loi sur les chiens dits « dangereux » a été promulguée. Elle a été pour nous un tournant. C’est à cette époque que nous avons commencé à collaborer avec des associations de protection animale en éduquant et en adoptant des « grigris » (aujourd’hui des « Royal Bourbon ») issus de refuges pour faire nos opérations. Une façon originale et ludique de dire que nous ne sommes pas en accord avec la catégorisation mis en place par la loi sur les chiens. Un principe qui prétend déterminer la dangerosité et les qualités d’un chien en fonction de sa race et non en fonction de son éducation. A cette époque, nous pensions déjà qu’il ne fallait pas se fier à la forme d’un chien pour prévoir son comportement. C’est pour cela que nous avons créé la marque « le chien du citoyen ». Pour dire à tous qu’il est possible d’être un bon citoyen tout en ayant un chien et ceci quelque soit son origine.
equipeEn 2000, nous avons commencé à travailler pour le compte des collectivités locales en sensibilisant les propriétaires de chiens aux gestes citoyens (en particuliers le ramassage des déjections canines pour la mairie de Paris) ou en organisant des matinées canines (des cours gratuits d’éducation canine dans les parcs autorisés aux chiens).
En 2001, l’explosion d’internet, nous a fait prendre le tournant numérique. Nous avons conçu le site internet preventioncanine.com puis le site de la SPA de Gennevilliers (spadegennevilliers.com qui deviendra le journal de la protection animale en 2006) en choisissant de mettre en avant les chiens et les chats du refuge et en créant un club d’éducation canine au sein d’une structure SPA.
En 2003, nous avons collaboré à la conception et à la mise en place du BP éducateur canin.
En 2004, nous avons mis en place des ateliers de médiation canine. C’est-à-dire la conduite de chiens dans des institutions de personnes handicapées pour favoriser l’intercession du chien dans une relation thérapeutique. IMG_3369
En 2005, nous avons commencé à former les facteurs, les agents ERDF et les agents territoriaux en contact avec le public à la prévention des morsures.
En 2010, conscients des problèmes climatiques, nous avons décidé d’utiliser des moyens de transports non polluants à Paris pour faire nos actions. Nous utilisons des vélos cargos pour nous déplacer avec nos chiens dans la ville.

E20A8328En créant différentes prestations d’éducation, de prévention et de médiation canine en direction de tous les publics, nous cherchons à démontrer que le chien, premier animal domestiqué, favorise les rapports sociaux entre les humains à condition qu’il soit bien éduqué. Pour nous, l’éducation c’est la meilleure des préventions !

Depuis janvier 2019, j’ai commencé à photographier mes rencontres canines en utilisant le compte instagram chiencitoyen. Des photos que vous retrouverez progressivement dans ce site qui nous permettront de faire un état des lieux de la présence canine à Paris et en région parisienne.

Alain Lambert