Le beagle, un chien qui a une bonne gueule !

Vu de loin :

Le capital de sympathie du beagle est excellent. Ces oreilles tombantes et son gros nez permettent de passer devant les écoles sans faire paniquer les parents. Son aboiement en « ouuuu » peut même rappeler aux enfants les conjonctions de coordination.


Vu de près :

Une bonne tête certes mais cela n’en fait pas un chien facile pour autant. N’oublions pas que cet animal est d’abord un chien de chasse courant capable quand il est entrainé de faire des kilomètres sans rechigner. C’est particulièrement vrai pour le Beagle-Harrier qui a des pattes plus allongées. Il s’adapte à la ville facilement à condition d’avoir une activité physique régulière et une bonne éducation.

Le Beagle et Beagle-Harrier


Quelques Beagles de Paris

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑