Sensibiliser au respect de l’animal et de l’espace public dans le 8ème arrondissement de Paris

Article du Journal du 8eme arrondissement de Paris -Avril 2021

Celui qui pense tout savoir du meilleur ami de l’homme n’a sans doute jamais rencontré Alain Lambert, une encyclopédie du genre.

Alain Lambert vit de ses deux amours : arpenter les rues de Paris et conduire les chiens. Oui, vous avez bien lu. Conduire dans son vélo cargo, où il peut loger un ou plusieurs animaux, et conduire au sens d’accompagner. « Avant, dans le langage courant, on parlait de dressage. Aujourd’hui les gens parlent plus facilement d’éduquer. » Le métier de cet homme ne peut se décrire en une phrase, tant ses activités sont nombreuses bien que toujours en lien avec le public canin : photographe et éditeur du journal de la protection animale, il fait aussi de la médiation (intervention du chien dans un contexte social ou médical), et de l’information ou de la sensibilisation. « A Paris, il y a plus de 170 races référencées (sur le site http://www.chiencitoyen.com) pour plus de 100 000 chiens. Ce chiffre à pas mal augmenté avec la crise sanitaire : des familles se tournent vers l’adoption, car les animaux ne sont pas inquiétés par la Covid-19, et cela a un côté apaisant, fédérateur. Un chien vous apporte de la joie et vous ramène à l’essentiel ».

La star actuelle dans la capitale est le Spitz, une sorte de petit lion de poche, suivi par le bouledogue français, avec ses oreilles de feuilles de chou. « La prochaine coqueluche devrait être le goldendoodle« . Sur son site Internet, comme sur Instagram, Alain Lambert immortalise ses rencontres avec les Parisiens et leurs compagnons à quatre pattes : « la plupart du temps, les gens sont ravis que je demande à photographier leur bête, nous échangeons, je continue à apprendre à leu contact et au mien ». L’expert explique d’ailleurs que les animaux des villes n’ont rien à envier à ceux de la campagne : « Ce sont des nantis : ils ont les super croquettes adaptées à leur âge ou leurs problématiques, des tas d’accessoires de confort, un vétérinaire tout proche, des dogsitters pour certains… »

Ramasser les crottes est devenu un geste du quotidien

La situation sur la voirie a bien changé en 20 ans. Avec le passage des moto-crottes, les Parisiens n’avaient pas à se soucier du ramassage des excréments. « Lorsque celles-ci ont disparu, il a fallu beaucoup de temps pour que cela devienne un automatisme. Je me souviens avoir croisé un anglais très chic dans les rues de Paris. Son chien venait de faire sur le trottoir et il tourne les talons. je discute avec lui, sur l’excuse de son accent au départ. Je lui demande alors si en Angleterre, il laisserait ainsi la chaussée. Et ce dernier de me répondre que non, en Angleterre, il ramasse systématiquement. Cela prouve que plus on assiste quelqu’un, moins il en fait ».

Aujourd’hui, gare à celui qui a oublié son petit sachet de ramassage ! D’ailleurs, Alain Lambert en distribue çà et là, à l’occasion de ses interventions à travers Paris. A défaut, un mouchoir jetable peut faire l’affaire.

Si Alain Lambert reconnait que le chien est un membre de la famille, il insiste sur le fait qu’il ne se choisit pas au hasard. « Il ne faut pas se laisser avoir par le pyjama, il faut étudier son comportement. L’adoption ne doit pas se faire seulement sur photo et doit s’envisager cher un un éleveur (ou dans un refuge). « Le choix du sexe n’est -comme la race- pas déterminant à lui seul. Comme chez les humains, les chiens sont tous uniques. Cependant, il est fortement déconseillé aux personnes âgées d’adopter un chiot. Il va tirer sur la laisse, déborder d’énergie et peut être mettre la personne en difficulté, la faire tomber, l’épuiser… sans compter d’être lui aussi malheureux dans un quotidien qui ne lui convient pas ».

De nombreuses associations proposent des animaux ayant eu une première vie, dans l’attente de retrouver un peu d’amour. Et tous ne sont pas nécessairement très vieux…

Avec ou sans votre animal de compagnie, Alain Lambert vous donne rendez-vous pour échanger et peut-être vous photographier…

Quelques photos des chiens du 8eme arrondissement de Paris

Laisser un commentaire