Que faire quand on a perdu son chien ?

Le 14 juillet c’est la fête nationale, c’est connu ! Mais ce que l’on sait moins c’est que c’est aussi la fête des chiens perdus. Ce jour là, par peur des pétards et des feux d’artifices de nombreux chiens s’égarent.

Ce que l’on constate souvent, c’est que les propriétaires qui ont l’habitude de lâcher leurs chiens n’imaginaient pas un seul instant que leurs fidèles compagnons puissent fuir en courant. C’est pourquoi, il vaut mieux être prévoyant.

Même si votre chien revient facilement, n’oubliez jamais de lui mettre une médaille qui comporte votre nom et votre numéro de téléphone avec un anneau résistant. Assurez-vous que son collier soit solide, en bon état et vérifiez que votre chien ne puisse pas passer sa tête en dehors en reculant.

En France, l’identification par puce ou par tatouage de votre chien est obligatoire. Contacter l’I-CAD le fichier national d’identification des carnivores domestiques par internet ou par téléphone au 0 810 778 778 pour signaler sa disparition et pour savoir si vos coordonnées correspondent bien à son numéro d’identification. Faîtes le également dès vous changez d’adresse ou que vous le mettez en pension chez un tiers.

Si vous étiez en promenade quand vous l’avez perdu, inutile de courir partout. Il vaut mieux rester sur le parcours que vous avez pris avec lui, en revenant régulièrement à l’endroit où vous l’avez aperçu pour la dernière fois. Prévenez les différentes fourrières dès que vous êtes en mesure de le faire, en communiquant le numéro de tatouage ou de puce ainsi que la description précise de l’animal. Pas seulement celle de votre secteur (le chien peut changer de département) mais également celles des environs ; Bien entendu, les fourrières sont chargées de rechercher systématiquement les propriétaires. Cependant, entre les tatouages illisibles et les puces démagnétisées, il est préférable de prendre les devants. Attention ! Ne tardez pas à le faire car le temps de garde en fourrière n’est que d’une semaine. 8 jours après sa récupération, le chien deviendrait la propriété d’un refuge ou pire pourrait être euthanasié si vous n’allez pas rapidement le récupérer.

N’hésitez pas à contacter les mairies, les gendarmeries (en milieu rural) la police municipale (en milieu urbain), les refuges et les vétérinaires proches de l’endroit où vous l’avez perdu.

Dernier petit point qu’il ne faut pas négliger : vous êtes (vous ou les gardiens au moment de la fuite) civilement responsable des dommages que votre animal en liberté peut causer, par exemple un accident de la route. Vérifiez donc que les dégâts qu’il pourrait occasionner sont couverts par votre contrat d’assurance responsabilité civile.

N’oublions pas que « la prudence est la mère de toutes vertus » surtout quand on a un chien perdu !

Quels aliments le chien ne doit-il pas manger ?

Même si votre chien vous fait les yeux doux pour avoir un peu de chocolat quand vous en mangez, ne cédez surtout pas ! Certains aliments bons pour les humains peuvent se révéler très toxiques pour votre chien. Le chocolat en fait partie. Voici la liste des aliments les plus nocifs pour lui, et donc à ne jamais donner si vous voulez garder votre animal en bonne santé ! Dans le chocolat, il y a de  la théobromine qui est un stimulant cardiaque pouvant provoquer des vomissements, des palpitations, une surexcitation et des convulsions à votre chien, voir le tuer s’il est de petite taille.

Autre aliment dangereux : les oignons, eux aussi sont toxiques pour les chiens, car ils contiennent du disulfure d’allyle et de propyle qui s’attaque aux globules rouges, ce qui va entraîner des problèmes respiratoires et empoisonner votre animal.

Certains os sont dangereux !
Seuls les gros os sont à recommander. En revanche ce n’est pas le cas pour les petits, comme ils ont été cuits, ils sont plus friables et tranchants, surtout lorsqu’ils sont petits. Ils peuvent se coincer dans sa gorge et l’étouffer ou perforer son estomac ! Alors, soyez vigilent et ne donnez jamais d’os de poulet ou de lapin à votre chien.

Attention à ne pas laisser trainer vos sodas. votre café ou des boissons alcoolisés !  La caféine, est un stimulant, je ne vous apprends rien, mais le problème c’est qu’elle peut créer de graves réactions nerveuses, voir provoquer une crise cardiaque chez le chien.  On se doute, évidemment, que l’alcool n’est pas meilleur pour les chiens ! Alors, si vous buvez, ne laissez pas trainer votre verre, car cela pourrait lui faire perdre ses repères, le rendre agressif et nerveux, voir le plonger dans le coma. Evitez aussi tout ce qui est trop salé, comme le saumon fumé, les chips ou les olives, car le sel consommé en grande quantité est toxique pour votre chien, pouvant lui provoquer des problèmes cardiaques, le paralyser ou le plonger dans le coma.

Certains fruits sont également à éviter comme par exemple le raisin, car il endommage les reins et peut entrainer des troubles intestinaux. Une seule grappe de raison peut être fatale pour un chien d’une dizaine de kilos ! C’est encore pire avec le raisin sec qui est encore plus concentré en principe toxique.

Si votre animal a mangé un de ces ingrédients, ne perdez pas une seconde et appelez votre vétérinaire. Plus vous agirez vite, plus vous aurez de chance de le sauver.

Si vous avez un doute, appelez un des 4 centres antipoison vétérinaire suivant :

Centre Anti Poison Animal et Environnemental de l’Ouest de Nantes (02 40 68 77 40)

Centre Antipoison Animal de Toulouse (05 61 19 39 40)

Le CNTIV de Lyon au  ouvert 24h/24 (04 78 87 10 40)

Ecole Vétérinaire de Maison-Alfort de 9 à 17 h, jours ouvrables au (01 48 93 13 00)

A Paris, 1000 chiens par km2 ! Le ramassage est un priorité !

Le ramassage des déjections canines est une obligation à Paris. Quoi de plus normal dans la ville la plus habitée de France mais aussi la plus dense des capitales Européennes ? Avec ces 2 millions d’habitants et ces 100 000 chiens sur à peine plus de cent kilomètres carré (soit environ mille chien par km2) le ramassage est une priorité pour que ces animaux familiers soient appréciés.

Depuis l’arrêté de 2002 instaurant cette obligation dans la Capitale, les éducateurs canins et les médiateurs de notre société accompagnés de leurs chiens « citoyens » vont au contact des Parisiens. Ces spécialistes de la prévention canine sont là pour dialoguer avec les propriétaires de chiens, les informer sur les règles à respecter dans la ville et leurs distribuer des documents ou des sachets de ramassage. Leur rôle n’est pas répressif. Ils sont perçus comme des professionnels mandatés par la ville mais également comme des amis des chiens.

#chiencitoyenYou

Chaque semaine nos agents sensibilisent les propriétaires de chiens aux gestes citoyens !

velocargo13

 

 

 

 

Au contact des propriétaires de chiens Parisiens

Depuis 2001, notre organisme est partenaire de la Mairie de Paris et de communauté de communes de la région Parisienne pour sensibiliser les propriétaires de chiens aux règles à respecter dans la ville. Nos agents sont toujours accompagnés de leurs chiens pour travailler seuls ou avec les équipes municipales.

operationsensibilisation

Ces spécialistes de la médiation animale sont là pour dialoguer avec les propriétaires de chiens et leurs distribuer des documents ou des sachets de ramassage.Leur rôle n’est pas répressif. Ils sont perçus comme des professionnels mandatés par la ville mais également comme des amis des chiens.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑