Le berger blanc suisse et le west highland white terrier sont-ils des chiens plus blanc que blanc ?

D’abord, c’est quoi un chien blanc ? Cette question pourrait paraître facile mais y répondre n’est pas si évident car selon les différentes disciplines (peinture, photographie, biologie,…) le blanc est ou n’est pas une couleur. Si vous avez comme moi l’occasion de photographier un westy ou un berger blanc suisse avec son pelage uniforme vous constaterez qu’en fonction de la lumière et du décor, il paraîtra plus ou moins blanc. La définition éclairée de Google décrit l’adjectif blanc comme étant « D’une clarté neutre, sans couleur (résultant du mélange de toutes les couleurs du spectre solaire)« . Le Petit Robert affirme que c’est « une couleur combinant toutes les fréquences du spectre et produisant une impression visuelle de clarté neutre« . « Rien ne peut être blanc pur ou noir pur, sauf la lumière du soleil non filtrée ou les profondeurs d’un trou noir.«  nous explique clairement Adobe qui en connait un rayon en matière de colorations. Du coup le « blanc pur » que préconise le standard du bichon maltais ou le bichon frisé n’est qu’une impression qui dépend de la puissance de la lumière qu’on projette sur le sujet. Ruth O’Connor la vétérinaire spécialiste du Westie écrit « le poil doit être le plus blanc possible, et ce n’est pas l’évidence même. Le blanc est, chez le westie, une dilution extrême d’une couleur foncée. »

Quelques exemples de chiens parisiens plus ou moins blancs :

Il n’y a que Blanche la west higland white terrier et Obiwan le berger blanc suisse qui mentionnent dans le nom de leurs races l’adjectif blanc mais il existe de nombreuses autres races qui peuvent avoir une robe totalement blanche :

Doudou le samoyède dans un atelier canin organisé par le chien du citoyen

Textes et photos Alain Lambert

1 commentaire sur “Le berger blanc suisse et le west highland white terrier sont-ils des chiens plus blanc que blanc ?”

  1. Très intéressant d’autant plus que je suis artiste peintre. J’avais mon bichon frisé décédé depuis 2 ans que j’avais l’habitude de prendre comme modèle. Pour procurer un effet de blancheur de ses poils pas moins d’environ 8 couleurs étaient nécessaires.

Laisser un commentaire